SNIPAT

Syndicat National Indépendant des Personnels Administratifs Techniques et Scientifiques de la Police Nationale

ENP Fos-sur-Mer: Chronique d'une fermeture annoncée!

ENP Fos-sur-Mer: Chronique d'une fermeture annoncée!

 

Le 28 décembre 2011 paraissait au journal officiel l’arrêté portant fermeture de l’école nationale de police de Fos sur mer, en termes laconiques et pour le moins étranges, l’administration décrétait la suppression de l’école nationale de police de Fos sur mer, à compter du 1er septembre 2012.

Nous ne reviendrons pas sur l’effet d’une telle annonce pas plus que sur les conséquences dramatiques pour les collègues, d’une décision que nous condamnons, pour autant si l’école nationale de police est supprimée (article1 de l’arrêté supra cité) les collègues, eux, ne le sont pas.

Et comme à chaque fermeture, les mêmes méthodes de gestion sont mises en œuvres avec les mêmes effets déplorables. Contraintes, et contres propositions aberrantes sont les outils de dialogue privilégiés de l’administration dans le processus de reclassement de nos collègues.

Ce processus a débuté le 24 janvier 2012, avec la venue des représentants de la DRCPN de la sous Direction de la formation à l’école de police, lesquels devant une assemblée que nous qualifieront de pétrifiée ont annoncé les modalités présidant aux opérations de reclassement.

           

Associé, en notre qualité d’instance incontournable du dialogue social au sein de l’école de police, le SNIPAT –FO a tenu à être présent aux cotés des collègues pour les accompagner, et surtout les soutenir face à une administration déterminée. Il nous a d’emblée paru indispensable de rappeler à l’administration les droits des collègues, victime d’une décision dont ils ne sont pas partie, et qui à coup sûr ne manquera pas de les affecter, et pour certains de manière durable. Tout comme, il nous a paru opportun de mettre en avant l’inadéquation entre un discours de l’administration, empli de considérations toutes institutionnelles, RGPP, socle d’effectifs, contraintes budgétaires et les préoccupations des collègues, certes moins grandioses, mais toutes aussi importantes. Il a fallu mettre en évidence les coûts, humains et surtout financiers que pouvaient représenter des affectations nécessitant le recours à des véhicules, ou un déménagement pour des personnels dont les revenus et les perspectives d’évolution salariales sont limités.

Les représentants de l’administration se voulant rassurants se sont alors engagés à donner satisfaction sur un des trois vœux formulés par les fonctionnaires.

QUID de cet engagement ? A l’issue de la réunion de la commission d’affectation qui s’est tenue du 2 au 6 avril seul 30 %   des personnels avaient obtenus satisfactions et donc connaissaient leur affectation pour septembre, pour beaucoup d’autres il a fallu reformuler de nouveaux vœux, et se battre pour voir ces choix aboutir.

Début juin, 13 collègues restaient sans affectation, et ce en dépit de négociations âpres et d’un dialogue soutenu entre l’administration et les représentants du SNIPAT, aussi bien au niveau local que National.

La perspective de la date butoir fixée par arrêté début septembre a généré tensions et angoisse chez nos collègues, c’est pourquoi nous avons demandé avec insistance à l’administration de prendre en considération les contingences des collègues non encore affectés en leur donnant satisfaction. Nous avons rappelé que dans un contexte de fin de RGPP, et de logique comptable au sein de notre Ministère il ne nous semblait pas inconsidéré de résoudre les derniers cas de la façon la plus humaine qui soit.

Depuis L’administration règle les cas au compte goutte, pour autant, à ce jour 6 collègues sont toujours sans affectation…

Coordonnées du SNIPAT

Bureau National

19 rue vieille du temple
75004 Paris

Tél. : 06.58.48.48.66

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Qui est en ligne ?

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne

Vous êtes ici : Accueil Le SNIPAT dans les zones Zone Sud ENP Fos-sur-Mer: Chronique d'une fermeture annoncée!